Gestion à distancePortage SalarialTélétravailéquipe à distance
managée à distanceIl n’est pas toujours facile d’être un responsable efficace lorsque son équipe est basée sur d’autres sites et dans différents fuseaux horaires.

Quel est le principal défi pour les responsables qui gèrent des équipes à distance ? Posez-leur la question. Tous vous répondront que c’est la distance entre les membres de l’équipe. Viennent ensuite l’éloignement, les fuseaux horaires et le mélange des cultures nationales et professionnelles.

Ces conditions existent, mais elles ne représentent pas le principal défi à relever dans la gestion d’une équipe à distance. Il s’agit plutôt de la distance psychologique pouvant exister entre les membres d’une équipe. Et le moyen d’empêcher ou de résoudre ce problème crucial est de développer ce qu’on appelle la « sécurité psychologique ».

Qu’est-ce que la sécurité psychologique ?

La sécurité psychologique est la croyance commune des membres d’une équipe qu’ils forment ensemble un espace sûr où la prise de risques interpersonnelle est possible. Contrairement aux idées reçues, les équipes qui sont prêtes à parler de leurs erreurs en commettent en fait moins, car elles apprennent plus rapidement et améliorent leurs performances en réduisant leurs futurs taux d’erreurs. Les membres d’équipe sont plus enclins à se demander de l’aide mutuellement avant qu’il ne soit trop tard. Ils n’ont pas besoin de faire semblant de tout savoir ou d’être infaillibles pour se donner une contenance devant les autres membres. Prétendre être capable de faire quelque chose alors que ce n’est pas le cas et se taire lorsqu’on voit quelque chose de suspect ou de faux mène directement à la catastrophe.

Dans un bureau, les résultats peuvent être moins dramatiques, mais ils ne sont pas pour autant moins significatifs pour la réussite de l’entreprise. Les équipes qui travaillent dans des environnements sans sécurité psychologique sont motivées par la peur, l’autoprotection et la gestion de l’impression de compétence.

À l’opposé, les équipes couronnées de succès bénéficient d’un climat de franchise et de confiance, leur permettant de parler librement de leurs erreurs. Elles sont ainsi à même d’apprendre davantage et de résoudre plus efficacement les problèmes. Dans un climat de sécurité psychologique, les membres d’équipe sont prêts à aborder leurs erreurs, car ils considèrent que la voix de chacun doit être entendue si l’équipe dans son ensemble veut apprendre et réussir.

Et cela fonctionne. En 2012, Google a mené le projet Aristote afin de savoir pourquoi certaines équipes brillaient alors que d’autres cumulaient les erreurs. Après avoir étudié des centaines d’équipes pour comprendre ce qui contribuait à créer ou à casser une équipe gagnante, ses recherches ont mis au jour la réponse : la sécurité psychologique avait fait la différence dans le travail d’équipe.

Vous avez envie de travailler à distance ? Contactez-nous